Restez informés

Voeu relatif à l’offre de soins palliatifs à Paris – Décembre 2014

11 février 2015

Vœu déposé par Catherine Lécuyer et les élus du groupe UMP relatif à l’offre de soins palliatifs à Paris

Considérant que les soins palliatifs permettent d’accompagner la fin de vie des personnes malades, en soulageant leurs douleurs physiques mais aussi en prenant en considération leur souffrance psychologique, sociale et spirituelle, tout en soutenant leur entourage ;

Considérant que la loi de 1999 visant à garantir le droit à l’accès aux soins palliatifs (dite « loi Kouchner) dispose que « toute personne malade dont l’état le requiert a le droit d’accéder aux soins palliatifs et à un accompagnement » ;

Considérant que les soins palliatifs s’imposent aujourd’hui comme un enjeu majeur de santé publique, le rapport Sicard du 18 décembre 2012 invitant à ce qu’ils soient prodigués avec « le même degré d’exigence » que les soins curatifs, et que leur application soit étendue dans le parcours de soin des personnes malades ;

Considérant que le dernier rapport du comité consultatif national d’éthique du 21 octobre 2013 recommande de favoriser le développement des soins palliatifs et l’accompagnement des personnes en fin de vie ;

Considérant néanmoins que 80% des demandes d’admission en soins palliatifs sont refusées, alors même que, dans un contexte de vieillissement de la population, les besoins d’accompagnement des personnes âgées s’amplifient d’année en année ;

Considérant que le déficit d’image dont souffre la fin de vie empêche un traitement médiatique approprié et à la hauteur des enjeux, 2/3 des Français s’estimant ignorants de la réalité des soins palliatifs ;

Considérant que, fautes d’équipement suffisants, une majorité de malades meurt dans des équipements inadaptés, souvent en hospitalisation d’urgence, dans des conditions indignes, entourés de personnels sans formation adéquate, sans prise en compte de leur détresse psychologique et de leur souffrance psychique ;

Considérant que la politique de santé publique de Paris se doit de soutenir le développement des soins palliatifs, en termes de structures comme d’accessibilité ;

Catherine Lécuyer et les élus du groupe UMP émettent le vœu que la Mairie de Paris :

  • réalise un état des lieux recensant les structures et dispositifs d’accompagnement proposés à Paris en matière de soins palliatifs ;
  • facilite l’accessibilité aux soins palliatifs en informant les publics concernés, par exemple en proposant une campagne d’information et de sensibilisation à la culture palliative ;
  • s’associe à la Journée mondiale des soins palliatifs par différentes actions qui permettraient de sensibiliser les Parisiens aux enjeux de fin de vie, qui restent encore largement méconnus.