Restez informés

Voeu relatif à l’optimisation des couloirs de bus – rattaché au projet de délibération relatif à l’extension du tramway T3 – Mai 2014

13 février 2015

Rattaché au projet de délibération 2014 DVD 1028
Déposé par Marie-Laure HAREL et les élus du groupe UMP

Relatif à l’optimisation des couloirs de bus

Considérant la volonté unanimement partagée par les élus parisiens de faire des transports en commun un mode de transport propre et pratique pour l’ensemble des Parisiens ;

Considérant que la quasi-totalité des 4500 bus RATP desservant Paris et la petite Couronne roulent toujours au Diesel alors que l’objectif premier des couloirs de bus est de diminuer la pollution de notre Ville en encourageant les automobilistes à préférer les transports en commun ;

Considérant que les couloirs de bus sont susceptibles de générer des embouteillages et donc de la pollution, ce qui est particulièrement regrettable lorsqu’ils ne sont pas exploités correctement ;

Considérant que ces couloirs sont régulièrement encombrés par des livraisons, bien souvent aux heures de pointe (rue Beaubourg, rue du Louvre ou avenue de Clichy par exemple) alors qu’ils devraient prioritairement bénéficier aux modes de transport pour lesquels ils ont été initialement créés, à savoir les bus et les taxis ;

Considérant que pour ces raisons des couloirs ont notamment été supprimés dans le VIeme arrondissement, rue de Rennes, en 2011 ;

Considérant la proposition présentée par la nouvelle Maire de Paris élargissant l’accès à ces voies aux véhicules électriques ;

Considérant que la prolongation du tramway est susceptible de concurrencer les couloirs de bus et de remettre en question leur pertinence sur des itinéraires communément desservis (liaisons inter-gares et quais hauts de la rive droite par exemple) ;

Considérant la dangerosité plusieurs fois constatée des murets pour l’ensemble des automobilistes et des conducteurs de deux-roues, motorisés ou non,

Sur proposition de Marie-Laure HAREL et des élus du groupe UMP, émet le vœu que :

  • la Maire de Paris, réalise en lien avec la direction de la voirie, la Préfecture de police, le STIF et la RATP un audit susceptible de garantir un usage optimal des couloirs de bus eu égard à leur encombrement fréquent sur certains axes, à l’alternative croissante que présente le tramway sur des parcours communs, à l’introduction des voitures électriques individuelles sur ces voies réservées, aux besoins réels des Parisiens en matière de transports en commun et aux questions de sécurité que peuvent soulever les murets pour l’ensemble des usagers qui les côtoient.