Restez informés

Voeu relatif à l’ouverture des sanisettes de 22h à 2h au moins – Septembre 2014

12 février 2015

Vœu déposé par Florence BERTHOUT et les élus du groupe UMP relatif à l’ouverture des sanisettes de 22h à 2h au moins

Considérant que la lutte contre les épanchements d’urine est essentielle pour atteindre les objectifs de propreté urbaine ;

Considérant que les solutions proposées à Paris passent par les « Sanisettes Decaux », au nombre de 400 dans la capitale ;

Considérant à titre de comparaison que Berlin propose 200 toilettes publiques pour une fréquentation touristique quatre fois moindre, et que la dotation est donc deux fois supérieure à celle de Paris ;

Considérant que onze de ces sanisettes sont situées dans le cinquième arrondissement, et que si cette proportion s’explique par le rapport de la population de l’arrondissement avec celui de Paris, elle ne présente cependant aucune cohérence avec la très importante fréquentation, notamment touristique, de l’arrondissement ;

Considérant par ailleurs que la carte des épanchements d’urine montre que ceux-ci sont particulièrement concentrés aux abords des sanisettes existantes – ceci étant dû au fait que ces toilettes ferment pour la plupart à 22h ;

Considérant qu’une dotation de 200 toilettes publiques réparties sur l’ensemble de Paris est prévue dans les 2 à 3 années à venir ;

Considérant le vœu adopté à l’unanimité par le Conseil du Ve arrondissement relatif à l’ouverture des sanisettes de 22h à 2h au moins ;

Sur la proposition de Mme Florence BERTHOUT, Maire du 5e arrondissement, les membres du groupe UMP

EMETTENT LE VOEU

  • Que la Ville de Paris étende les horaires d’ouverture des sanisettes jusqu’à 2h du matin au moins ;

  • Que la Ville de Paris installe au moins quatre nouvelles sanisettes dans l’arrondissement, dans le cadre de la nouvelle dotation ;

  • Que la Ville de Paris mette en place à titre expérimental des toilettes sèches dans le jardin Tino Rossi ;

  • Que la Ville de Paris mette en place des dispositifs sanitaires provisoires pour tout événement public ayant lieu ou passant dans l’arrondissement ;

  • Que la Ville de Paris poursuive les campagnes de prévention contre les pratiques d’épanchement d’urine ;

  • Que la Ville de Paris développe une application pour Smartphone visant à localiser les sanisettes.