Restez informés

Voeu relatif à l’ouverture d’établissements de jeux à Paris – Septembre 2015

22 septembre 2015

Voeu déposé par Philippe GOUJON, Frédéric PECHENARD, Delphine BURKLI et les élus du groupe les Républicains

Relatif à l’ouverture d’établissements de jeux à Paris

CONSIDéRANT les conclusions de la mission conduite par le Préfet DUPORT visant à étudier la création d’une offre de jeux à Paris ;

CONSIDéRANT que le Ministre de l’Intérieur a annoncé à l’issue des travaux de la mission DUPORT la création de « clubs » dotés d’un statut de société commerciale et qui pourraient un jour se transformer en casinos ;

CONSIDéRANT que la création de ce type de structures s’affranchit du vote du Conseil de Paris puisqu’il ne nécessite pas le classement de Paris en station touristique ou de délégation de service public ;

CONSIDéRANT qu’il n’est pas précisé à ce jour le nombre d’établissements projetés, encore moins leur répartition dans les arrondissements ;

CONSIDéRANT que les perspectives de recettes ne doivent pas occulter les risques inhérents aux établissements de jeux (blanchiment d’argent, hausse de la délinquance en bande organisée, risque accru de braquage, etc) ;

CONSIDéRANT que le Ministre de l’Intérieur n’a cependant pas écarté la proposition du rapport DUPORT visant à abroger la loi de 1920 interdisant la création de casinos à moins de 100 km de Paris ;

CONSIDéRANT que la majorité des Conseillers de Paris est hostile à l’implantation de casinos à Paris ;

CONSIDéRANT que la création de clubs de jeux sonne dès lors comme une transition vers la légalisation des casinos à Paris ;

CONSIDéRANT que la priorité est de lutter contre les parties clandestines de jeux ;

Sur proposition de Philippe GOUJON, Frédéric PéCHENARD, Delphine BURKLI et des élus du groupe les Républicains, émet le vœu :

  • que la Maire de Paris réaffirme au Ministre de l’Intérieur l’hostilité du Conseil de Paris à l’implantation d’établissements de jeux dans la capitale ;
  • que le Ministre de l’Intérieur et le Préfet de Police veillent au renforcement des contrôles