Restez informés

Vœu relatif à la sécurité et à la tranquillité publique Place de La Chapelle – Décembre 2016

6 décembre 2016

Vœu déposé par Pierre-Yves BOURNAZEL, Christian HONORE et les élus du groupe les Républicains

Relatif à la sécurité et à la tranquillité publique Place de La Chapelle.

Considérant la recrudescence de la présence de revendeurs à la sauvette Place de La Chapelle près du square Louise de Marillac, du square de Jessaint et rue Marx Dormoy.

Considérant  que depuis un an, des vendeurs à la sauvette se sont emparés de l’espace situé entre la sortie du métro la Chapelle et le 10 rue Marx Dormoy

Considérant qu’après leur passage des détritus en nombre jonchent le sol, et que l’environnement s’en trouve sérieusement dégradé.

Considérant que des personnes boivent de l’alcool, sont bruyantes et créent le trouble par leurs comportements inciviques ;

Considérant que cette situation génère des rixes de plus en plus fréquentes et violentes ;

Considérant que les jeunes femmes se font régulièrement insulter avec une grande violence ;

Considérant que les riverains sont désemparés devant la dégradation de leur cadre de vie ;

Considérant que les habitants craignent pour leur sécurité et celle de leurs enfants ;

Considérant que malgré leurs multiples plaintes, courriers, pétitions ils ne constatent pas d’amélioration notable de la situation ;

Considérant que des habitants du quartier proposent des projets d’aménagement urbain pour valoriser leur environnement et se réapproprier le domaine public ;

Considérant qu’il est de la responsabilité du préfet de police et de la maire de Paris, d’assurer la sécurité et la tranquillité publique des Parisiens, et de veiller au bon entretien du domaine public et à la valorisation de leur environnement ;

Considérant que les commerçants voient leur chiffre d’affaire baisser drastiquement et pensent à cesser leur activité ;

Considérant que les résidents commencent à changer de quartier ;

Considérant que les halls de certains immeubles sont sous le contrôle de ces bandes et en entravent l’accès ;

Considérant que des machettes ont été retrouvées  à la suite de bagarres regroupant parfois jusqu’à 50 personnes ;

Considérant que la grande concentration de ces vendeurs empêchent d’accéder au métro autrement qu’en empruntant la chaussée ;

Considérant que les trafics se poursuivent jusqu’à l’intérieur de la station du métro ;

Considérant que les sorties de la station sont particulièrement inaccessibles à une partie de la population ;

Considérant  que les riverains se sentent délaissés par les autorités et qu’ils subissent l’aggravation de la situation sans perspectives de rétablissement de la situation paisible antérieure ;

Considérant que des propositions ont été présentées par des riverains ;

Considérant qu’elles prévoient la mise en place de grandes jardinières tout autour du square Louise de Marillac et de grilles anti occupation dans la continuité du kiosque à journaux ;

Considérant qu’elles prévoient la réouverture de la rue le long du tabac pour mettre fin à l’occupation illégale de l’esplanade laissée aux vendeurs, cela permettrait de désengorger le carrefour ; 

Considérant qu’elles prévoient de remplacer les grilles dans l’angle de la rue Marx Dormoy et place de La Chapelle par des plots métalliques (comme ceux le long du kiosque) et y installer une jardinière ;

Considérant qu’elles prévoient de déplacer l’armoire électrique de la place, pour la rendre difficilement accessible et ainsi éviter que la place soit dans l’obscurité les soirs de grand trafic ;

Considérant qu’elles prévoient de renforcer le dispositif de caméras de vidéo-protection tout autour de la place et orientées vers les lieux d’occupation ;

Considérant qu’elles prévoient d’installer tout autour des grilles du square des panneaux métalliques à 1m50 du sol pour éviter que les vendeurs à la sauvette y cachent leurs marchandises ; 

Considérant qu’elles prévoient d’étudier avec la RATP la possibilité d’avoir une seconde entrée / sortie de métro à l’arrière de la station vers le tabac ;

Considérant qu’elles prévoient de demander à la RATP de faire respecter la loi sur son réseau, de chasser et de verbaliser le soir et par temps de pluie les vendeurs à la sauvette qui s’installent à l’intérieur du métro, des escaliers à l’entrée et à la sortie ;

Considérant qu’elles prévoient d’étudier la possibilité d’installer sur cette place dans un des locaux vide une antenne de jour de police ou des brigades incivilités.

 

Pierre-Yves BOURNAZEL, Christian HONORE et les élus du Groupe Les Républicains demandent à la Maire de Paris et au préfet de police :

De prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la tranquillité publique Place de La Chapelle,

De donner des informations sur les résultats des actions de la police, en particulier sur la remontée des filières,

De mener des actions en lien avec les habitants et d’étudier la faisabilité des propositions et projets d’aménagement urbain destinés à la réappropriation par les habitants de l’espace public.