Restez informés

Vœu relatif à un audit de la Direction du logement et de l’Habitat – Février 2016

9 février 2016

Vœu présenté par Christian HONORE, Pierre-Yves BOURNAZEL, Jérôme DUBUS,  Michèle ASSOULINE, Delphine BURKLI, Claire de CLERMONT-TONNERRE, Daniel-Georges COURTOIS,  Agnès EVREN, Valérie MONTANDON, Alexandre VESPERINI et les élus du groupe les Républicains

Relatif à un audit de la Direction du Logement et de l’Habitat

Considérant que le logement demeure une priorité pour les parisiens, mais que le parcours résidentiel reste bloqué entrainant l’exode des classes moyennes faute de logements accessibles à leurs ressources ;

Considérant le nombre de demandeurs de logements sociaux en constante augmentation qui a dépassé les 200.000 fin novembre 2015 ;

Considérant qu’il a été réaffirmé par l’exécutif municipal dans la présentation du budget primitif 2016 que le logement constituait « la priorité de la mandature » ;

Considérant que des recettes dites « exceptionnelles »ont été inscrites au budget de fonctionnement à hauteur de 361 millions issues des opérations de conventionnement menées « à marche forcée »du parc libre et intermédiaire des bailleurs sociaux ;

Considérant qu’il est  précisé que ces recettes provenant des loyers capitalisés versés par les bailleurs sociaux à la Ville à la suite de ces conventionnements contribueront » à maintenir un haut niveau d’autofinancement des investissements en 2016.. » ;

Considérant qu’il est ainsi avéré que ces recettes considérables ne serviront donc pas à la construction de nouveaux logements, ni à la réhabilitation du parc existant ;

Considérant l’absence de politique d’évaluation de la part de la maire de Paris et ses refus systématiques de faire réaliser des audits ;

Christian HONORE, Pierre-Yves BOURNAZEL, Jérôme DUBUS,  Michèle ASSOULINE, Delphine BURKLI, Claire de CLERMONT-TONNERRE, Daniel-Georges COURTOIS,  Agnès EVREN, Valérie MONTANDON, Alexandre VESPERINI et les élus du groupe les Républicains
émettent le vœu suivant :

  • que la maire de Paris fasse réaliser un audit général de la direction du logement et de l’habitat portant sur cinq années d’exercice (2010-2015 )par un organisme indépendant, dont le rapport fera  l’objet d’une communication en conseil de Paris.