Restez informés

Voeu relatif à un baromètre mensuel de la sécurité décliné par arrondissement – Novembre 2014

12 février 2015

Déposé par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Philippe GOUJON, Frédéric PECHENARD, Déborah PAWLIK  et  les élus du groupe UMP

Relatif à un baromètre mensuel de la sécurité décliné par arrondissement

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal, 

CONSIDÉRANT que les Parisiens ont un droit légitime à être informés des dernières tendances en matière de délinquance à Paris ;

CONSIDÉRANT que la politique de sécurité menée conjointement par le Préfet de Police et la Maire de Paris se juge nécessairement sur l’évolution des faits délictuels ;

CONSIDÉRANT que les publications de l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses (ONDRP) pénales ne sont réalisées qu’à l’échelle des départements ;

CONSIDÉRANT que tous les arrondissements ne sont ni confrontés aux mêmes niveaux de délinquance, ni aux mêmes types de faits délictueux ;

CONSIDERANT que la Préfecture de Police a, par le passé, régulièrement communiqué sur l’état de la délinquance à Paris et par arrondissement ;

CONSIDERANT que le New York Police Department publie chaque semaine un bilan de la délinquance par district ;

CONSIDÉRANT que les Parisiens ne peuvent se satisfaire d’une stagnation des atteintes aux personnes ;

CONSIDÉRANT que les violences physiques non crapuleuses sont en progression de 6,8 % sur 12 mois glissants entre septembre 2013 et août 2014 ;

CONSIDÉRANT que les atteintes aux biens sont en progression de 13,1 % sur 12 mois glissants entre septembre 2013 et août 2014, une augmentation inquiétante puisqu’elle s’accélère depuis plusieurs mois ;

CONSIDÉRANT que les vols simples, premier agrégat des atteintes aux biens, sont en progression de 23 % sur 12 mois glissants entre septembre 2013 et août 2014 ;

Sur proposition Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Philippe GOUJON, Frédéric PECHENARD, Déborah PAWLIK  et des élus du groupe UMP, émet le vœu que :

  •  la Maire de Paris et le Préfet de Police créent un baromètre parisien de la sécurité, présentant chaque mois les chiffres de la délinquance et leur évolution par grand agrégat sur 12 mois glissants, avec une déclinaison arrondissement par arrondissement ;
  • que, dès que cela sera possible, les faits de délinquance sur les 12 derniers mois soient cartographiés et publiés sur paris.fr et consultables dans chaque mairie d’arrondissement.