Restez informés

Voeu relatif au centre d’accueil humanitaire pour les réfugiés situé Porte de La Chapelle – Septembre 2016

23 septembre 2016

Rattaché au projet de délibération 2016 DLH 233

Déposé par Pierre-Yves BOURNAZEL, Christian HONORE et les élus du groupe les Républicains

Relatif au centre d’accueil humanitaire pour les réfugiés situé Porte de La Chapelle.

Considérant la décision de la maire de Paris de créer un centre d’accueil humanitaire pour les réfugiés Porte de La Chapelle ;

Considérant que la création d’un centre d’accueil humanitaire est justifiée par les conditions de vie indigne des réfugiés qui s’installent dans des campements sauvages dans les rues du 18ème  arrondissement mais aussi dans d’autres arrondissements de Paris ;

Considérant que ce centre d’accueil humanitaire permettra d’assurer un suivi médical des réfugiés et un confort de vie digne ;

Considérant que le lieu choisi est situé dans un environnement urbain déjà confronté à de nombreuses problématiques de précarité et de tranquillité publique ;

Considérant que la localisation de ce centre d’accueil humanitaire a été décidée sans concertation ni avec les habitants, ni avec les représentants associatifs ;

Considérant que cette concertation aurait pu dissiper craintes et malentendus ;

Considérant que les habitants sont légitimement préoccupés par d’éventuels rassemblements, files d’attente ou débordement (présence de passeurs à proximité) sur la voie publique aux abords de ce centre ;

Pierre-Yves BOURNAZEL, Christian HONORE et les élus du groupe les Républicains demandent à la Maire de Paris :

 

  • D’organiser un comité d’évaluation composé de représentants de l’Etat, de la Ville de Paris, d’un représentant de chacun des groupes politiques, de l’association gestionnaire, des représentants de la société civile impliqués sur le territoire (associations locales, conseils de quartier …)
  • Le rôle de ce comité d’évaluation sera d’observer l’impact de la présence du centre d’accueil humanitaire sur son environnement et de proposer, si besoin, des actions correctives.
  • Le comité d’évaluation tiendra sa première réunion avant la fin de l’année 2016.
  • La périodicité de réunion du comité d’évaluation sera trimestrielle