Restez informés

Voeu relatif au classement des arcades de la rue de Rivoli – Octobre 2014

12 février 2015

Vœu présenté par Jean-François LEGARET et les élus du groupe UMP
Relatif au classement des arcades de la rue de Rivoli.

Considérant le caractère architectural et patrimonial exceptionnel du site des arcades de la rue de Rivoli dont la partie occidentale a été percée sous le Premier Empire d’après les dessins de Percier et Fontaine ;

Considérant que les débordements des nombreux étalages sous les arcades de la rue de Rivoli dégradent la qualité et la sécurité de la circulation / promenade des piétons, en ruinant l’esthétique du paysage architectural du site et en contraignant les piétons pressés à cheminer dangereusement sur la voie cyclable, voire la chaussée réservée aux véhicules à moteur ;

Considérant que les “arcades de la rue de Rivoli” ne sont pas une voie publique mais la partie privée des immeubles ouverte à la circulation publique et soumise à un statut très particulier ;

Considérant que le règlement qui régit les arcades de la rue de Rivoli, et dont l’application relève de la double autorité du Préfet de Police et de la Maire de Paris, n’est pas respecté.

Considérant que le statut particulier des arcades de la rue de Rivoli complique le travail des agents de la propreté ;

Considérant que Jean-François LEGARET en fait régulièrement la demande auprès du Maire de Paris depuis plusieurs mandatures ;

Jean-François LEGARET et les élus du groupe UMP émettent le vœu :

  • Que la Maire de Paris classe les arcades de la rue de Rivoli dans le domaine public pour que soit applicable le règlement des étalages et terrasses de la Ville de Paris à ces espaces et mettre ainsi un terme à l’occupation inesthétique et intempestive des étalages.