Restez informés

Voeu relatif au développement des panneaux solaires parisiens – Mai 2014

12 février 2015

Déposé par Marie-Laure HAREL et les élus du groupe UMP
Relatif au développement des panneaux solaires parisiens

Considérant l’objectif établi par Bertrand Delanoë en 2008, visant à installer 200 000 m2 de panneaux solaires à Paris avant 2014;

Considérant le maintien de cet objectif tout au long de la mandature malgré le coût très important d’installations photovoltaïques, la difficulté de les rentabiliser et surtout de disposer d’espaces adéquates suffisants à Paris;

Considérant que le Plan Climat de la Ville de Paris vise à atteindre 25% d’énergies renouvelables d’ici 2020 ;

Considérant les gains écologiques incontestables que présente l’énergie photovoltaïque, qui permet de fournir tant de l’eau chaude que de l’électricité ;

Considérant que malgré des lignes budgétaires conséquentes (1,5 Mds € d’investissements en 2009 et 1,6Mds € en 2010 par exemple) l’objectif des 200 000m2 de panneaux solaires est loin d’avoir été atteint, avoisinant à peine 30 000m2 à l’heure actuelle, soit environ 1/7eme de ce qui était prévu;

Considérant que la majorité municipale compte en son sein des élus écologistes attachés au développement des énergies renouvelables, ce qui a été un objet déterminant de l’accord conclu entre les deux tours de l’élection municipale entre les partis de la majorité ;

Considérant que la « transition énergétique » est un axe présenté comme majeur dans la politique gouvernementale actuelle;

Considérant l’absence de proposition précise au sein du programme électoral de la nouvelle équipe municipale concernant l’énergie solaire, qu’il s’agisse d’objectifs ou de modalités de développement ;

Sur proposition de Marie-Laure HAREL et des élus du groupe UMP, émet le vœu que :

– La Maire de Paris, Anne Hidalgo, réaffirme l’objectif d’installer 200 000 m2 de panneaux solaires à Paris qui n’a pas été réalisé lors de la mandature précédente, et détermine à cette fin dans les meilleurs délais un calendrier opérationnel et de financement, tenant compte des besoins d’investissements, mais aussi de rentabilité.