Restez informés

Voeu relatif au maintien des postes d’assistantes sociales scolaires dans le 15ème arrondissement et à leur organisation – Juin 2015

24 juin 2015

Voeu déposé par Philippe GOUJON, Jean-François LAMOUR, Jean-Baptiste MENGUY, Sylvie CEYRAC, Daniel-Georges COURTOIS, et les élus du groupe UMP

Relatif au maintien des postes d’assistantes sociales scolaires dans le 15ème arrondissement et à leur organisation

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal

Considérant l’augmentation de la charge de travail des assistant(e)s sociales scolaires dans le 15ème arrondissement, en raison de l’accroissement du nombre de familles en grande difficulté ;

Considérant que plusieurs centaines de logements sociaux seront prochainement réalisés dans le 15ème et la nécessité de prévoir un accompagnement pour les enfants qui en auront besoin ;

Considérant que la réforme des assistant(e)s sociales scolaires envisagée à la rentrée de septembre prévoit un redéploiement des postes et un redécoupage des secteurs ;

Considérant que chaque assistant(e) sociale serait désormais chargé(e) de 8 ou 9 écoles, contre 5 à 7 à l’heure actuelle ;

Considérant que la nouvelle territorialisation prévoit des secteurs communs avec d’autres arrondissements, multipliant ainsi les interlocuteurs et les sollicitations pour les assistant(e)s sociales et complexifiant le suivi à l’échelle du 15ème ;

Considérant que les changements de secteurs des assistant(e)s sociales risquent de rompre les liens de confiance établis depuis des années avec les familles ;

Considérant que la nouvelle cotation envisagée par la Mairie de Paris conduit à la suppression de deux postes dans le 15ème, à l’heure même où un premier groupe scolaire a été classé en éducation prioritaire et que la situation se dégrade dans de nombreuses écoles ;

Considérant que cette réforme va à l’encontre des efforts menés pour améliorer l’accompagnement des élèves en difficulté, notamment par la mise en place du soutien scolaire le samedi matin, déjà effective dans deux écoles du 15ème ;

Sur proposition de Philippe GOUJON, Jean-François LAMOUR, Jean-Baptiste MENGUY, Sylvie CEYRAC, Daniel-Georges COURTOIS, et les élus du groupe UMP, demande à la Maire de Paris :

  • de reconsidérer la nouvelle cotation et de maintenir tous les postes d’assistant(e)s sociales scolaires du 15ème ;
  • que les d’assistant(e)s sociales scolaires en poste restent sur les écoles où elles exercent actuellement, afin de maintenir le lien social établi avec les familles.