Restez informés

Voeu relatif au Musée arménien de France et à ses collections – Mai 2015

27 mai 2015

Déposé par Nathalie Kosciusko-Morizet, Delphine Bürkli, Céline Boulay-Esperonnier, Stéphane Capliez, Grégoire Chertok, François-David Cravenne, Catherine Dumas, Nathalie Fanfant, Danièle Giazzi, Thierry Hodent et l’ensemble des élus du groupe UMP

Relatif au Musée arménien de France et à ses collections ;

Considérant que l’année 2015 marque le centenaire du génocide arménien;

Considérant la grande mobilisation légitime des autorités françaises et de l’ensemble des élus pour honorer la mémoire des plus d’un million et demi de victimes arméniennes;

Considérant que la sensibilisation de plus grand nombre et notamment des jeunes générations à la défense de cette mémoire est un objectif partagé par l’ensemble des groupes politiques représentés au Conseil de Paris;

Considérant que depuis 1953, il existait à Paris un Musée arménien dans un hôtel particulier du 16e arrondissement qui avait la collection d’art arménien la plus importante d’Europe;

Considérant que les pièces du Musée ont été ramenées par des descendants des survivants du génocide;

Considérant que le Musée arménien de France regroupe près de 1 200 œuvres représentatives de l’histoire et de la culture arménienne est fermé au public depuis 1995;

Considérant que pendant longtemps l’Etat et le Musée Guimet (tutelle du Musée arménien) avait laissé à l’abandon l’activité du Musée arménien;

Considérant que lorsque les travaux de mise en conformité ont été enfin réalisé puis terminés en 2011, le musée arménien croyant retrouver ses salles d’exposition et son activité de musée a eu la surprise cruelle de voir que ses salles servaient désormais d’entrepôt au Musée Guimet;

Considérant que les formidables collections inaliénables, également reconnues d’utilité publique, sont donc aujourd’hui pour la très grande majorité entreposées dans des réserves et non accessibles au public;

Considérant que la dernière proposition en date du Ministère de la Culture est de transférer les collections au Mucem à Marseille sans que l’on puisse s’assurer qu’elles seraient exposées de manière pérenne;

Considérant les engagements pris par Bertrand Delanoë en 2001 et renouvelés par Anne Hidalgo régulièrement depuis 2014, qui ont annoncé la création à Paris d’un centre de mémoire et de culture arméniennes en lien avec l’Etat et le Conseil Régional;

Considérant que cet engagement n’a toujours pas été réalisé mais qu’il devra nécessairement l’être;

Considérant que la Mairie de Paris dispose de nombreux espaces vacants pouvant néanmoins recevoir du public;

Nathalie Kosciusko-Morizet, Delphine Bürkli, Céline Boulay-Esperonnier, Stéphane Capliez, Grégoire Chertok, François-David Cravenne, Catherine Dumas, Nathalie Fanfant, Danièle Giazzi, Thierry Hodent et l’ensemble des élus du groupe UMP demandent à la Maire de Paris :

  • d’étudier avec la direction du Musée arménien de France la possibilité d’une mise à disposition temporaire par la ville d’un espace vacant afin de permettre une exposition des collections courant 2015;
  • d’initier un dialogue avec l’Etat (et peut-être la région) pour trouver une solution pérenne pour ce Musée et ses collections, à Paris ou dans le grand Paris.