Restez informés

Voeu relatif au square Léonor Fini – Juillet 2014

12 février 2015

Déposé par Marie-Laure HAREL et les élus du groupe UMP, relatif au square Léonor Fini

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant l’état préoccupant du square Léonor Fini, qui constitue la continuiténaturelle et historique du jardin de l’Hôtel Salé, soit la devanture du Musée Picasso ;

Considérant l’impact des travaux du Musée sur cet espace vert, qui ont conduit à des réinstallations en principe provisoires (déplacement des jeux pour enfants vers la pelouse centrale par exemple) et au bouchage de l’ancienne fontaine ;

Considérant que l’aspect de ce jardin a également été modifié par la construction d’une grande pergola en acier dont l’esthétisme est discutable dans un tel cadre patrimonial, sans que cet édifice ait fait l’objet de concertation;

Considérant que le démontage de cette pergola est annoncé depuis plusieurs mois sans avoir pris effet, ce qui constituerait pourtant une première étape symbolique dans la remise en l’état du square, appelée unanimement par les riverains et le Conseil de Quartier concerné (Archives) ;

Considérant que le retour des jeux côté square permettrait la remise en herbe de la pelouse ;

Considérant que les habitants du 3e arrondissement bénéficient d’espaces verts très limités  et qu’à cet égard le square Léonor Fini offre un potentiel de loisir et de détente qu’il est nécessaire d’optimiser ;

Considérant qu’en vue la réouverture prochaine du Musée Picasso après 4 ans de chantier, la réhabilitation et une amélioration du square auraient dû être envisagées de manière coordonnée ;

Considérant que ce lieu doit aujourd’hui être rendu plus attractif pour les riverains ainsi que pour les nombreux touristes et visiteurs parisiens qui fréquenteront à nouveau cet établissement culturel renommé ;

Sur proposition de Marie-Laure HAREL et des élus du groupe UMP, émet le vœu que :

–   Dinscrire le réaménagement du square Léonor Fini, comprenant une remise en l’état dans un premier temps et un embellissement par la suite, parmi les priorités budgétaires de 2015 dans le contexte de réouverture du musée Picasso.

–   De veiller à ce que ce réaménagement réponde autant à lharmonie architecturale du lieu quau besoin despaces verts des riverains.

–   De garantir à ce lieu un programme dentretien adapté à la haute fréquentation quengendrera la réouverture imminente du Musée Picasso.