Restez informés

Voeu relatif au stationnement des véhicules dans le XVIIIe arrondissement – Juin 2015

24 juin 2015

Vœu déposé par Pierre-Yves BOURNAZEL, Christian HONORE et les élus du Groupe UMP

Vœu amendé par les élus du groupe EELV et le CA du 18ème, et adopté à l’unanimité au conseil du 18ème arrondissement le 15 juin 2015.

Relatif au stationnement des véhicules sur les trottoirs et les passages piétons.

Considérant le nombre toujours plus important de véhicules qui stationnent sur les trottoirs et les passages piétons en particulier dans le secteur de la Goutte d’Or / Château Rouge ;

Considérant que ce phénomène génère une gêne certaine pour les piétons, et plus particulièrement pour les personnes âgées, les personnes à mobilité réduite et celles avec des poussettes et de jeunes enfants ;

Considérant les risques évidents d’accident pour les piétons ;

Considérant que la maire de Paris et le préfet de police ont la responsabilité d’assurer la sécurité des Parisiennes et des Parisiens, de faire respecter les règles du stationnement, tant en ce qui concerne les places réservées aux livraisons que celles réservées aux automobilistes ;

Considérant que la répression indispensable des infractions n’est pas suffisante ;

Considérant que des aménagements urbains sont nécessaires pour empêcher le stationnement illicite des véhicules sur les trottoirs ;

Considérant que la Mairie centrale, en accord avec la Mairie d’arrondissement, a entamé une action en ce sens, notamment avec l’installation de potelets anti-stationnement sauvage rue Myrha fin juin ;

Considérant que la concertation avec les riverains, commerçants et associations est indispensable ;

Considérant que la rue Myrha fera l’objet d’un réaménagement au cours de la mandature (inscrit au PIM) ;

Pierre-Yves BOURNAZEL, Christian HONORE et les élus du Groupe UMP demandent à la Maire de Paris et au Préfet de police :

  • de mener une campagne de sensibilisation dans le 18e arrondissement et plus particulièrement dans le secteur de la Goutte d’Or / Château Rouge sur les dangers du stationnement illicite et sur le nécessaire partage du domaine public entre les automobilistes et les piétons.
  • de mener une étude en concertation avec les riverains, commerçants et associatifs pour mutualiser la recherche de solutions les mieux adaptées et les plus efficaces pour empêcher le stationnement illicite des véhicules en particulier sur les trottoirs, (par exemple : la possibilité de favoriser la piétonisation de certaines rues).
  • de remplacer les potelets du parvis Saint Bernard, par des structures plus pérennes (ex : jardinières ou croix de St-André)
  • d’accroitre les contrôles pour verbaliser les infractions au code de la route.