Restez informés

Voeu relatif au « trafic » entre locataires du parc locatif de Paris Habitat – Septembre 2014

12 février 2015

Vœu déposé par Pierre-Yves BOURNAZEL, Christian HONORE et les élus du groupe UMP relatif au « trafic » entre locataires du parc locatif de Paris Habitat

Une situation particulièrement surprenante concernant une partie du parc locatif de Paris Habitat, a été portée à la connaissance d’élus durant l’été et semble perdurer de façon inquiétante.

Considérant que des appartements de Paris Habitat font l’objet d’une sorte de «trafic» entre locataires à travers des petites annonces sur internet.

Considérant le trafic de sous-location d’appartements sociaux déjà soulevés

Considérant que cette pratique totalement abusive qui a lieu sur un célèbre site de «bonnes affaires» peut donner l’apparence trompeuse de la légalité.

Considérant que le nombre d’annonces peut également laisser penser qu’il pourrait s’agir d’une pratique institutionnalisée faussement cautionnée par Paris Habitat.

Considérant que cette situation porte atteinte à l’image de Paris Habitat, et que ces abus s’avèrent particulièrement choquants vis-à-vis des dizaines de milliers de parisiens en attente d’attribution d’un logement social.

Considérant que la crise du logement qui frappe les parisiens est préoccupante. Pour ceux qui s’ajoutent à la liste toujours plus longue de demandeurs de logement social et qui perdent espoir, autant que pour ceux qui consacrent une part toujours plus importante de leur budget à un logement privé et qui le vivent de plus en difficilement au quotidien.

Considérant que la transparence du fonctionnement du parc logement social est une condition essentielle de la confiance des parisiens – confiance dans ce système et confiance dans l’avenir.

Considérant que ce phénomène de petites annonces ne doit pas laisser l’impression que le logement social serait une attribution à vie avec lequel le bénéficiaire pourrait jouer selon son bon vouloir.

Considérant que le logement social doit être vécu comme une chance qui s’inscrit dans un parcours résidentiel évolutif et non pas comme une situation figée à laquelle il faudrait se résoudre ;

Considérant que la rotation au sein du parc social est indispensable.

Pierre-Yves BOURNAZEL, Christian HONORE et groupe UMP demandent que soit menée une enquête interne sur le « trafic » entre locataires du parc locatif de Paris Habitat et que ses conclusions ainsi que les suites administratives prises pour mettre fin à ces abus soient rendues publiques.