Restez informés

Voeu relatif aux Chrétiens d’Orient – Septembre 2014

12 février 2015

Vœu déposé Pierre Lellouche, Jean-François Legaret, Jeanne d’Hauteserre, Delphine Bürkli, et les élus du groupe UMP
Relatif aux Chrétiens d’Orient

La situation en Irak doit être comprise avec une extrême gravité. Lors de son déplacement à Bagdad au début du mois de septembre dernier, avec une délégation de quatre députés du groupe UMP de l’Assemblée nationale, Pierre Lellouche a pu mesurer l’ampleur du chaos irakien et la situation de détresse extrême dans laquelle se trouve plongée la communauté chrétienne dans ce pays. Cette visite a été l’occasion pour leur délégation de s’entretenir avec les principaux responsables politiques irakiens et kurdes, avec les responsables de la communauté chrétienne d’Irak, dont monseigneur Sako, patriarche des chaldéens et évêque de Kirkouk et Souleymanieh, ainsi qu’avec les évêques de Mossoul et de Karakoch, actuellement réfugiés à Erbil.

Menacé par l’avancée de l’armée de l’Etat islamique en Irak et au Levant, un million et demi de personnes, de toute confession, ont dû quitter leurs foyers et ont pu trouver refuge au Kurdistan. Parmi ces personnes déplacées, on compte près de 120 000 Chrétiens. Ces derniers survivent dans des conditions de très grande détresse, vivant à même le sol, dans des églises, des hangars, sous des températures qui atteignent, en ce moment, plus de 50°C à l’ombre. Ces conditions sont insupportables pour des familles parties sans rien d’autre que leurs vêtements. Les enfants meurent faute de soins et d’un minimum de protection contre la chaleur. Des exactions proprement inhumaines ont été commises contre des milliers d’hommes froidement assassinés, contre des femmes, violées, vendues, appartenant à des minorités chrétiennes, yézidis en particulier.

L’urgence est donc non seulement d’endiguer l’Etat islamique qui bénéficie de moyens militaires et financiers sans précédent, mais aussi d’apporter une aide humanitaire aux réfugiés. Si nous devons accueillir et soutenir ceux qui fuient les extrémistes radicaux, notre mission est de nous battre pour qu’ils puissent vivre, en paix, chez eux.  La France a justement donné l’exemple et cet effort doit être amplifié par la mise en place d’un pont humanitaire européen et l’organisation, dans les plus brefs délais, d’une conférence des donateurs comme notre délégation l’a proposé.

Devant l’urgence de la situation, Pierre Lellouche, Jean-François Legaret, Jeanne d’Hauteserre, Delphine Bürkli, et les élus du groupe UMP émettent le vœu :

  • Que la ville de Paris prenne part à l’aide humanitaire nécessaire à la survie et la protection des Chrétiens d’Orient par l’attribution d’une subvention exceptionnelle d’un montant de 240 000 euros.