Restez informés

Voeu relatif aux conditions de la réussite scolaire et éducative pour la rentrée 2015/2016 dans le 14ème – Mai 2015

27 mai 2015

Déposé par Nathalie Kosciusko-Morizet, Eric Azière et élus des groupes UMP et Udi-Modem.

Relatif aux conditions de la réussite scolaire et éducative pour la rentrée 2015/2016 dans le 14ème,

Adopté à l’unanimité du Conseil du 14e arrondissement.

La jeunesse et l’éducation sont des priorités nationales pour notre pays.

À l’encontre de ces priorités nationales, l’Académie de Paris a annoncé pour la rentrée prochaine en septembre 2015 une dotation en baisse de 29 postes d’enseignants et la fermeture de 83 classes, pour seulement 34 ouvertures, soit un solde négatif de 49 suppressions de classes.

Cette décision, qui est une prérogative de l’Etat, est purement comptable, et ne tient pas compte des réalités sociologiques de nombre d’écoles parisiennes, ni des difficultés importantes rencontrées tout au long de la présente année scolaire pour remplacer les enseignants absents.

Cette dotation proposée par l’Éducation nationale n’est pas à la hauteur des enjeux et des besoins des écoles parisiennes.

Un effectif contrôlé et raisonnable par classe est un facteur important de la réussite éducative.

De même, le remplacement systématique d’enseignants absents doit être un principe assurant la continuité du service public et permettant aux enfants de bénéficier de conditions optimales de scolarisation.

Les propositions de l’Éducation nationale présentées au Comité Départemental de l’Éducation nationale le 10 Avril dernier ne sont pas acceptables en l’état. Aux côtés des organisations syndicales et des représentants de parents d’élèves, les élus ont, d’ailleurs, voté contre ces propositions.

Dans le 14ème arrondissement, l’Éducation Nationale prévoit la fermeture de 6 classes :
– 5 en école maternelle : Jean Dolent, Jacquier, Maurice Ripoche, Sibelle et 69 Ouest
– 1 en école élémentaire : Prisse d’Avennes

Ces fermetures sont en totale contradiction avec la réalité du 14e arrondissement:
– Un effectif prévisionnel d’enfants inscrits en écoles maternelles et élémentaires à la rentrée 2015 identique à l’effectif de la rentrée 2014
– Des écoles maternelles particulièrement touchées, alors que le 14ème arrondissement a connu un des plus forts taux de natalité à l’échelle de Paris en 2013
– Des constructions importantes de logements qui auront déjà des effets dès 2015 sur les effectifs d’élèves

Nathalie Kosciusko-Morizet, Eric Azière et élus des groupes UMP et UdiModem souhaitant réaffirmer leur engagement pour la réussite éducative des enfants du 14ème arrondissement,

  • Le Conseil de Paris demande à Madame la Ministre de l’Éducation Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et à Monsieur le Recteur de l’Académie de Paris, François Weill :
    La non-fermeture annoncée des 6 classes dans le 14ème arrondissement pour la rentrée 2015-2016
  • Le remplacement systématique des enseignants absents, ce qui nécessite une augmentation des effectifs de «brigades» de remplacement
  • La tenue très rapide d’un nouveau Comité Départemental de l’Éducation Nationale
  • Une programmation pluriannuelle des ouvertures de classes pour les années à venir, répondant aux besoins des nouveaux habitants appelés à résider dans le 14e arrondissement.