Restez informés

Voeu relatif aux droits et à l’éducation des femmes dans le monde – Novembre 2014

12 février 2015

Vœu présenté par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et les élus du groupe UMP

Relatif aux droits et à l’éducation des femmes dans le monde 

Considérant les valeurs humanistes et universalistes qui sont les nôtres ;

Considérant la responsabilité et le devoir des élus de Paris de défendre l’égalité mais aussi la mixité entre les hommes et les femmes ;

Considérant que toutes les 3 secondes dans le monde, une petite fille est mariée ;

Considérant que 4 enfants sur 5 qui sont victimes du trafic humain sont des petites et jeunes filles ;

Considérant que dans certains pays, les filles n’ont pas accès à la même éducation et au même parcours que les garçons de leur âge ; que plus de 66 millions de petites et jeunes filles dans le monde ne vont pas à l’école alors que leurs frères y vont ;

Considérant l’enlèvement des lycéennes de Chibok revendiqué par Boko Haram dont le chef avait déclaré : « J’ai enlevé les filles. Je vais les vendre sur le marché, au nom d’Allah. […] J’ai dit que l’éducation occidentale devait cesser. Les filles, vous devez quitter (l’école) et vous marier » et que ces jeunes filles n’ont pas encore été libérées ;

Considérant l’assassinat par pendaison en Iran de Reyhaned Jabbari, âgée de seulement 26 ans, le 25 octobre dernier parce qu’elle avait osé se défendre alors qu’elle était violée ;

Considérant le Prix Nobel de la paix attribué le vendredi 10 octobre 2014 à Malala Yousafzai et Kailash Satyarthi pour leurs combats et déterminations en faveur de l’éducation des petites et jeunes filles ;

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et l’ensemble des élus du groupe UMP émettent le vœu que :

  • Paris s’engage pleinement dans le combat pour les droits des femmes et filles dans le monde, en particulier en ce qui concerne l’éducation ;
  • Un groupe de travail composé des représentants de tous les groupes politiques du Conseil de Paris soit réuni en vue de la préparation du 8 mars prochain, Journée internationale des Droits de la femme afin de marquer l’unité de tous les Parisiens pour cette cause ;
  • Paris élève, à cette occasion, Malala Yousafsaï et Kailash Satyarthi au rang de Citoyens d’honneur.