Restez informés

Voeu relatif aux équipements sportifs de la Ville de Paris – Mai 2014

12 février 2015

Vœu déposé par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et les élus du Groupe UMP, relatif aux équipements sportifs de la Ville de Paris

Le Conseil de Paris siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant que dans son dernier numéro, le journal du Conseil régional d’Ile-de-France pointait le manque d’équipements sportifs en Ile-de-France, à hauteur de 24 pour 10.000 habitants alors que la moyenne nationale est de 53 équipements pour 10.000 habitants ;

Considérant les vœux déposés par le groupe UMP lors de la précédente mandature, demandant un état des lieux des infrastructures sportives et dénonçant la vétusté de certains équipements et/ou l’absence d’équipement en nombre suffisant pour certains arrondissements, notamment pour ce qui concerne les piscines ;

Considérant que ces vœux ont toujours reçu un avis défavorable du Maire de Paris ;

Considérant que dans une interview au journal 20 minutes en date du 28 février 2013, le précédent Adjoint aux sports annonçait avoir lancé un Plan piscines, destiné à élaborer un plan d’investissement et de programmation des travaux et à moderniser le patrimoine aquatique de la Ville de Paris ;

Considérant que selon cet article, les conclusions de cet audit devaient être rendues au le début de l’année 2014 ;

Considérant que durant sa campagne, la Maire de Paris a également mis en avant un « plan nage 2020 », annonçant un « effort exceptionnel pour rénover nos piscines » ;

Considérant qu’elle programmait également un état des lieux plus global des infrastructures sportives, assorti d’un « plan pluriannuel de modernisation, de rénovation et d’entretien des 400 équipements sportifs » ;

Considérant enfin que la Maire de Paris s’est engagée à élargir les horaires des équipements sportifs ;

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et les élus du Groupe UMP demandent à la Maire de Paris :

  • d’adresser dans les plus brefs délais les conclusions de cet audit à tous les Conseillers de Paris,

  • de communiquer rapidement son plan pluriannuel d’investissement, de modernisation, de rénovation et d’entretien des équipements sportifs parisiens à l’échelle parisienne et par arrondissement,

  • d’engager la concertation et le dialogue social afin d’élargir les horaires des équipements sportifs.