Restez informés

Voeu relatif aux mesures engagées autour de la rénovation de la place de la Bastille – Mars 2015

11 mars 2015

Déposé par Valérie Montandon et les élus du groupe UMP
Relatif aux mesures engagées autour de la rénovation de la place de la Bastille 

Considérant que la place de la Bastille est un lieu d’attraction touristique de premier plan et le symbole d’une histoire de Paris, dégradée régulièrement par une abondance de détritus et de bouteilles vides délaissées sur les marches de l’Opéra Bastille.

Considérant que l’Opéra  Bastille est un lieu de culture qui rayonne sur un public très large de Franciliens et de touristes internationaux, et subit des graffitis et des tags régulièrement  sur les murs de façade comme sur les accès aux sorties des bouches de métro.

Considérant que la Mairie de Paris axe sa politique sur l’utilisation des transports en commun et particulièrement à l’Opéra de Paris où la station de métro débouche sur les escaliers d’accès au bâtiment sur la place de la Bastille et que ceux-ci sont occupés par un grand nombre de sans abris, de personnes marginalisées, où urine et détritus jonchent quotidiennement le sol.
Considérant  qu’en la matière des mesures simples peuvent être prises autour de trois axes : la sensibilisation à la propreté de l’espace global autour de l’opéra, la prévention de la délinquance et de la pollution excessive des lieux  et la répression en cas de non respect de la réglementation en vigueur.

Considérant que des mesures doivent êtres mises en place dans le cadre de la rénovation de la place de la Bastille et que depuis trop longtemps ces nuisances handicapent le rayonnement mondial de l’Opera

Considérant que l’Opéra Bastille, établissement Public est lié par une convention avec la Mairie de Paris

Valérie Montandon et des élus du groupe UMP, émettent le vœu que la Maire de Paris prenne dès le printemps 2015 les mesures nécessaires à la préservation du site et au maintien de l’ordre public en :

  • procédant au nettoyage régulier des graffitis et tags sur les murs et marches de l’Opéra. En organisant  la surveillance des marches de l’Opéra en dehors des soirées de représentation, par la présence accrue des inspecteurs de la propreté.
  • engageant une campagne de prévention massive, contre la pollution des lieux et par exemple par les correspondants de nuit, auprès des Parisiens afin de les sensibiliser à la protection du lieu et aux nuisances liées pour les riverains ;
  • renforçant la présence des  inspecteurs de sécurité pour constater et sanctionner les infractions.