Restez informés

Voeu relatif aux recommandations de la Cour des Comptes sur la Philharmonie/Cité de la Musique – Février 2015

10 février 2015

Déposé par Fadila Mehal, Céline Boulay-Esperonnier, Stéphane Capliez, Grégoire Chertok, François-David Cravenne, Catherine Dumas, Nathalie Fanfant, Thierry Hodent, Danièle Giazzi et les élus des groupes UMP et UDI-Modem

Relatif aux recommandations de la Cour des Comptes sur la Philharmonie/Cité de la Musique

Considérant le vœu 2014-V72 déposé par le groupe UMP ;

Considérant le vœu 2014-V59 déposé par le GEP ;

Considérant le vœu 2014-V60 déposé par le GEP ;

Considérant le vœu 2014-V61 déposé par le groupe UMP ;

Considérant le vœu 2014-V62 déposé par les groupes UMP et UDI/Modem ;

Considérant le vœu 2014-V62 bis déposé par l’exécutif ;

Considérant le rapport de la cour des comptes RF 69997 rendu public le 19 janvier 2015 ;

Fadila Mehal, Céline Boulay-Esperonnier, Stéphane Capliez, Grégoire Chertok, François-David Cravenne, Catherine Dumas, Nathalie Fanfant, Thierry Hodent, Danièle Giazzi et les élus des groupes UMP et UDI-Modem émettent le vœu que :

–   La Mairie de Paris, avec les équipes de la Philharmonie et l’Etat, suive les recommandations de la Cour des Comptes et notamment :

  • Adopter les « dispositions législatives et réglementaires nécessaires à la constitution du nouvel ensemble fusionné et que soient levées par l’État et la ville de Paris les incertitudes concernant la programmation commune aux trois entités fusionnées. » ;
  • Poser « clairement dès à présent les règles et les responsabilités concernant la programmation des concerts qui seront donnés dans toutes les salles du futur établissement, afin d’arbitrer définitivement les divergences sérieuses qui semblent subsister encore à ce sujet, tout en tenant compte des différents modes de production de ces concerts. » ;
  • Procéder à « une étude juridique et financière comparative des différentes options possibles, principalement la concession de la Salle Pleyel (avec ou sans interdiction des concerts classiques) et la vente du bâtiment Pleyel ».
  • « Fixer des objectifs ciblés fondés sur une comptabilité analytique en coûts complets liant fréquentation et financement ».
  • Arrêter de manière « urgente et impérative » « les modalités de financement public du futur établissement par l’État et la ville de Paris ».
  • Fixer « sans attendre des indicateurs de performance du nouvel ensemble ».

–   Que la Mairie de Paris, dans le cadre du comité de suivi,  définisse un calendrier précis de mise en œuvre de ces recommandations qui sera présenté à la prochaine séance de la 2ème commission  – et le cas échéant – validé au prochain Conseil de Paris.